ES    FR

Le blog du Lapin vert



La nourriture et son impact
sur l'environnement



Du champ à l'assiette, chaque aliment que nous mangeons a un impact sur l'environnement !
Pour produire de la nourriture, il faut utiliser de l'énergie, de l'eau, fabriquer les emballages ...
Les aliments doivent également être transportés dans des magasins, parfois sur des centaines de kilomètres, puis stockés dans des réfrigérateurs. Bien que les impacts environnementaux soient répartis sur toute la chaîne alimentaire, c'est pendant la production agricole qu'ils sont les plus importants: entre 50 et 70% des émissions de gaz à effet de serre.


La nourriture a un impact sur les ressources naturelles de notre planète

Impact sur l'air
Les carburants, les pesticides, les engrais et les déchets animaux émettent des polluants naturels ou chimiques dans l'air, telles que les particules fines ou la poussière émise lors du labour.

Impact sur les sols
Les cultures agricoles sont les principaux utilisateurs du sol. L'agriculture intensive utilise des produits chimiques qui contribuent à la contamination des sols. Sous l'effet de la pluie et du ruissellement, ces produits sont rejetés dans les nappes phréatiques et les rivières et sont transférés aux plantes, aux animaux et aux humains.

Impact sur la qualité de l'eau
En France, comme dans le reste du monde, l'agriculture est un grand consommateur d'eau. 60% des nitrates présents dans les eaux souterraines et les rivières sont d'origine agricole. Avec le phosphore, ils affectent la qualité des cours d'eau. Les produits phytosanitaires sont détectés dans presque tous les cours d'eau et dépassent la norme autorisée dans 25% des cas.

Impact sur le climat
En Europe, notre alimentation génère autant de gaz à effet de serre (GES) que le transport ou le logement. 50 à 70% de ces GES sont émis lors de la production agricole, notamment par:
- les tracteurs et autres machines agricoles
- les serres chauffées et les bâtiments d'élevage
- le compost et les engrais
Cela comprend également les émissions de gaz à effet de serre des ruminants, tels que les vaches, les moutons et les chèvres, qui émettent du méthane lors de la digestion (le méthane est un gaz à effet de serre, comme le protoxyde d'azote et le dioxyde de carbone).












©opyright JacLo 2020